Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrissement

Messages: 14
Inscrit le: Mer 18 01, 2017 - 10:42 am

Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrissement

Messagepar J-P Moulin » Mer 04 10, 2017 - 8:28 am

Chers Amis.

J'habite très près de chez vous, dans l'Oise, possède 3 ruches et une ruchette et suis débutant.

J'ai procede a la centrifugation des cadres des trois hausses.
Il y a une semaine j'ai pose dans chaque ruche 3 languettes d'apistan et deux dans la ruchette et ai dispose tout en bas de la ruche dans la fente adéquate une planche quadrilee 5X5 cm pour apprécier l'infestation des varroas. (j'ai regarde et elle ne semble pas très importante).

Depuis hier, j'ai mis des nourrisseurs sur les trois ruches et sur la ruchette (une ruche parait legere comme l'année derniere, je n'ai pas encore de pese ruche) et j'ai mis du sirop (2 parties de sucre pour une partie d'eau avec un peu de miel mais sans vinaigre)

J'ai vu en lisant un peu partout hier que ces opérations (pose apistan + nourissement avant hivernage sont tardives) je les ferai tout de suite après l'extraction du miel l'année prochaine, mais c'est fait, on ne peut revenir sur cette erreur.

Ma question est :
Est ce que je ne dois pas retirer au moins partiellement les planchettes tout en bas des ruches et de la ruchette pour que l'humidité due au nourissement par le sirop de sucre puisse bien s'évacuer, l'année derniers j'avais remarque que le sirop partait a toute vitesse, mon idée était de retirer au moins partiellement ces planchettes le temps que les ruches et la ruchette fassent un bon poids, c'est a dire d'après mon expérience deux semaines, le paramètre température en fait n'étant pas trop critique.
Ou est ce que je laisse les planchettes dans leur logement, l'humidité se dissipant seulement par les trous par ou sortent les abeilles ?


Ce que je crois avoir compris c'est que le paramètre relativement critique est celui de l'humidité d'ou ma question.

Je vous adresse toutes mes amitiés.

J-P Moulin

Messages: 133
Inscrit le: Lun 21 05, 2012 - 4:33 pm

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar ratus323 » Mer 04 10, 2017 - 4:23 pm

Si je comprends bien, tu as extrait tes hausses en juillet puis nourri maintenant ou tu as extrait cette semaine et nourri juste après ?

Dans le premier cas, tes abeilles ont sans doute souffert d'une grosse famine pendant l'été, tes ruches doivent à présent être assez faibles et il risque d'avoir peu d'abeilles pour passer l'hiver. Dans le second cas, les colonies sont surement bien développées.

Dans les deux cas, il est beaucoup trop tard pour nourrir, surtout avec la baisse des températures cette semaine, si tu as la chance que tes abeilles prennent encore le sirop c'est par contre presque sur qu'elles ne parviendront pas à le sécher pour le stocker convenablement, du sirop humide va se retrouver dans les cadres, risque de fermenter et peut causer aux abeilles des maladies pendant l'hiver (nosémose etc.) ce qui entrave la bonne survie de la colonie...

Personnellement je te conseillerai de retirer les planchettes en bas de tes ruches, en ce qui me concerne je laisse les fonds ventilés toute l'année, je les remets juste parfois au printemps si une vague de froid arrive alors que les températures ont déjà permis à la colonie de reprendre la ponte... Après sincèrement l'humidité c'est de l'optimisation, les abeilles sont comme nous : c'est bien de ne pas vivre dans un milieu humide, c'est mieux de ne pas être infectés par des maladies, mais c'est surtout indispensable de manger à ta faim ! le premier paramètre à régler est de loin le nourrissage de tes abeilles car si la colonie meurt de faim ton traitement varroa et ton réglage de l'humidité n'y changera rien...

Je ne veux pas être moralisateur, moi même je n'apicole que depuis 7ans et j'ai perdu ma première colonie par un nourrissement trop tardif. Simplement, au début, à force de lire divers ouvrages techniques, on pense à toutes ces choses perfectibles et on en oublie le principal... chaque chose en son temps !

Pour ma part, je ne leur rendrai plus de sirop et je placerai des gros pains de candi sur le couvre cadre puis, une fois que les températures chuteront sous les 5°c, je placerai un pain de candi dessus des cadres, je couvrirai le tout avec une toile perméable (style feutre anti-racine) puis de la laine de verre ou autre isolant maléable et puis le toit, cela permettra peut être aux abeilles d'avoir de quoi passer l'hiver. Toutefois je n'ai pas l'expérience d'autres qui ne manqueront pas de te répondre mieux que moi ;)

Messages: 14
Inscrit le: Mer 18 01, 2017 - 10:42 am

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar J-P Moulin » Jeu 05 10, 2017 - 7:17 am

Bonjour,

Merci de ta réponse tout d'abord.

J'ai du extraire le miel il y a deux ou trois semaines, je ne suis pas passe a la phase suivante immédiatement car j'avais achèté les apistan le 2 aout et je ne les retrouvais plus, j'ai du en acheter d'autres.
L'extraction a été unique car la récolte fut faible probablement due a la chaleur (selon mon voisin).

En ce qui concerne les colonies, je pense avoir une idée en soulevant délicatement l'arrière des ruches pour apprécier leur poids ; d'autre part quand j'ai place les apistan, j'ai pu voir si les ruches étaient bien peuplées et bien pleines.

Le résultat est qu'une ruche est bien lourde, une autre un peu moins et la troisième me parait avoir un poids insuffisant, comme l'année dernière. Par contre les ruches semblaient bien pleines d'abeille.

Pour la ruchette elle paraissait bien pleine quant au poids je ne peux dire car je n'ai pas l'habitude de soupeser les ruchettes.

En fait seule la ruche plus legere que les autres me donne de l'inquietude bien qu'elle fasse le meme poids (inférieur) que l'année dernière. Je crois que les apiculteurs parlent d'une ruche faible, elle a donné toutefois autant de miel que les autres.

La planchette du dessous n'est pas forcement mises par les apiculteurs lors de saisons froides,

L'annee derniers j'etais inquiet quand il y a eu quelques jours a moins 5 et j'ai contacte ce forum et lu Chauvin dont j'ai le traite, il semble qu'un essaim sache très bien s'en sortir pourvu qu'il ait un volume ou nombre d'abeille suffisant.

L' intérêt des planchettes qui ne semble discute par personne est de faire le comptage (les planchettes sont quadrillées a cet effet) des varroas tombes et de donner une idée du degré de l'infestation, en ce qui me concerne, elle fut faible, voire très faible.
Je suis allé voir hier, j'avais mis environ 2 litres de sirop dans chaque nourrisseur et tout ou presque était bu, si j'ai bien lu, meme en enlevant la planchette du dessous il ne faut pas que je recommence, j'avais l'ides que la planchette complètement enlevee permettait encore a l'humidité de partir, il va faire 18 degrés cette après midi ici près de Compiegne.

Je ne prends pas du tout tes remarques pour de la moralisation mais pour ce qu'elles sont, c'est a dire une personne qui a de l'expérience et qui la partage ; cela dit l'année prochaine je veillerai au nourissement immédiatement, j'ai fait une erreur cette année.

Merci encore de ta réponse.

Meilleures amitiés.

J-P Moulin.

Messages: 14
Inscrit le: Mer 18 01, 2017 - 10:42 am

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar J-P Moulin » Ven 06 10, 2017 - 7:28 am

Chers Amis

Il m'est venu une idée hier qui peut paraitre saugrenue mais je vous la soumets quand meme.

SI je resume, une seule une ruche nécessite des soins, celle qui parait plus legere, mais je m'y prends bien trop tard car quand on s'y prend tard l'humidité risque de ne pouvoir s'évacuer convenablement.

Je me suis demande alors si le fait de mettre dans le nourrisseur du miel que je n'ai pas consommé l'année derniers ne serait pas une bonne solution. Le miel ne contenant que 20% d'eau et cela serait ainsi mieux que la solution de mettre du candi comme le préconise Ratus 223
J'ai fait une expérience malheureuse l'année dernière en laissant un fond de pot de miel que j'avais placé a 50 metres des ruches et j'ai vu que les abeilles devenaient folles et s'entretuaient et je n'ai donc jamais recommencé.

J'ai peur donc bien que le miel que je mettrais dans le nourrisseur, c'est a dire loin du trou de vol, de provoquer un pillage ou que les abeilles de la meme ruche s'entretuent.

Ma question est : Puis je mettre dans la ruche dont le poids est plus petit que les autres, quelques centaines de grammes de miel sur un petit plateau plastique par exemple ?

Sinon je vais mettre du candi.

Merci

J-P Moulin

Animateur - Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 992
Inscrit le: Lun 12 08, 2013 - 11:27 am
Localisation: Profondeville - Namur

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar Anono » Ven 06 10, 2017 - 6:42 pm

Salut,

Quelques 100 aînés de g, ca ne va plus changer grand chose...

Candi et miel, c'est la même humidité.

S'il fait beau, et que ca sent bon le miel, ca risque d'être le bordel... garde le pour plus tard.

(bienvenue!)

Je suis plus concis que toi, car sur appareil mobile...

Bon amusement,

Anono
*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Ne laissez pas vos croyances vous limiter!
http://www.dailymotion.com/video/x17i1b ... rier_music

Messages: 14
Inscrit le: Mer 18 01, 2017 - 10:42 am

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar J-P Moulin » Sam 07 10, 2017 - 7:28 am

Merci de ces réponses.

Je vais mettre du candi.


Amities

J-P Moulin.

Messages: 159
Inscrit le: Dim 09 02, 2014 - 9:57 pm

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar balthus » Dim 08 10, 2017 - 9:16 am

Hello,
Je ne sais pas si cela peut faire une différence, mais il existe aussi des paquets de candi qui contiennent du pollen (protéine).
Peut-être que ce serai mieux, mais je laisse les experts débattre sur ce sujet (je ne les jamais essayé).
Sinon pour le miel, c'est ce que j'aurai fait. a la limite mettre le miel dans un sac plastic surgélation zip et fait un trou dedans (si le miel n'est pas trop liquide) et le poser sur le couvre cadre.(avec l'isolation pour l'hiver genre journaux, couverture,....)
Attention, que du miel de ton rucher et jamais du miel acheté en magasin!!(risque de maladie)
Si les températures sont en dessous de 10°, je ne pense pas qu'il y aura du pillage car les abeilles resteront dans la ruche.
Encore une fois je laisse les anciens débattre.
Il faut aussi rétrécir l'entrée pour l'hiver

Messages: 14
Inscrit le: Mer 18 01, 2017 - 10:42 am

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar J-P Moulin » Dim 08 10, 2017 - 9:47 am

Cher Balthus

Merci de tes réponses.

J'ai réfléchi depuis. Il s'agit de faire la part de mes inquiétudes et de la réalité et j'ai essaye de faire la part des choses. Voici ce a quoi je suis arrive :

D'une part poser des nourrisseurs est idiot sur une ruchette qui n'a pas reçu de hausse, d'ailleurs la ruchette est bien lourde (au pif bien entendu).

La ruche bien lourde n'a pas besoin non plus de nourrisseur. J'ai appris sur votre forum (et sur d'autres) que de gaver les ruches risquait que les abeilles remplisse toutes les alvéoles de miel si bien que la reine ne peut pondre. Donc idiot encore.

J'ai donc remis les planchettes dessous car les abeilles avaient bu tout le sirop que j'avais mis et j'ai tartiné mon miel(c'est le miel de 2016 que je n'avais pas consommé) sur des couvercles de tupperware. Mon miel est cristallisé.

j'ai observe ce matin qu'il n'y avait pas eu de tueries et qu'au contraire les abeilles venaient très gentiment prendre le miel.

Je vais donc continuer, en amenant pas mal de miel dans la ruche legere et moyennement dans la ruche qui ne fait pas tout a fait le poids de la ruche lourde.

Je pense que les abeilles ont fait le plein de pollen car j'ai dans mon jardin un sophora japonica de 2,5 metre de circonférence et de la vigne vierge sur les deux façades de ma maison.

Enfin hier soir, pour la première fois, et c'est hors sujet, j'ai pu voir quand j'amenais mes tartines de miel, un insecte que je ne connaissais pas, je l'ai capture tue dans de l'alcool et je me suis apercu en tapant frelon asiatique, que j'avais un spécimen bien développé de ce genre d'animal.
Je vais le signaler a l'organisme qui s'occupe de cela car je pense que c'est utile a la communauté. J'aurais bien aime joindre une photo mais mon appareil n'a pas de macro.
J'ai regarde les cartes d'infestation de ce frelon, il semble que ne soyez pas (encore) infectés, cependant je resterai prudent pour ce type d'affirmation car l'Oise sur les cartes que j'ai consultées disent que le frelon n'a pas infeste l'Oise alors que j'ai la preuve du contraire.

Oui bien sur je vais rétrécir les entrées mais d'après ce que j'ai compris le problème de la chaleur n'est pas véritablement le problème, l'année derniers quand il a fait -5 degrés celsius pendant quelques jour, j'avais, toujours guide par mon inquiétude, emmitoufle les ruches dans d'epaisses couvertures et baches sanglées puis j'ai après deux jours de ce traitement écrit a ce forum pour savoir si j'avais bien fait et on m'a dissuade car les ruches allaient être sursaturées d'humidité.

Je ne recommencerait plus cette bêtise de nourrir tardivement les ruches.

Merci de ta réponse et de vos réponses.

J-P Moulin

Messages: 159
Inscrit le: Dim 09 02, 2014 - 9:57 pm

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar balthus » Dim 08 10, 2017 - 3:35 pm

Hello,

Je suis comme toi un apiculteur amateur, et les conseils que j'ai donnés ne sont que des pistes que d'autres apiculteur plus chevronnés devraient confirmer ;)
J'ai commencé l'apiculture il y a 3 ans (un peu plus avec les cours) et l'hiver dernier j'ai aussi perdu toute mes ruches :(

Pour le rétrécissement de l'entrée, c'est aussi d'autres raisons telles qu'éviter le pillage ou que des mulots viennent se réfugier dans la ruche.
Pour le frelon asiatique, je ne savais pas qu'il était attiré par le miel. Je pensais plutot qu'il est carnivore et préfère les protéine des corps des abeilles.
Si il s'agit effectivement d'un vrai frelon asiatique, il faut le déclarer aux autorités compétente (cari?)
As-tu une photo de la bête?

Bàt et bonne fin de we,

Laurent

Avatar de l’utilisateur
Messages: 248
Inscrit le: Ven 04 05, 2012 - 7:30 am
Localisation: Pont-à-Celles

Re: Réglage de la dissipation de l'humidité due au nourrisse

Messagepar norent » Lun 09 10, 2017 - 1:37 am

Éventuellement tu pourrais vérifier tes réserves directement par une visite rapide lors d'une journée "un peu chaude". (+ de 15 degré). En te consacrant uniquement sur les cadres de rive. Lors de la visite, tu peux aussi couvrir la ruche après ouverture avec quelques planches à la bonne longueur mais qui couvrent l'ensemble de la ruche. Cela permet de ne retirer que la planche couvrant la partie à visiter : moins de perte de chaleur et beaucoup moins de stress pour les abeilles. (et pour moi :P )
Si tu as quelques cadres bien pleins pour l'hiver, tu n'as pas à t'en faire. Elles consomment peu en hiver (normal). C'est surtout au début de printemps qu'elles consomment beaucoup et que le risque de famine commence. En fait quand la ponte devient importante et que les ressources nectarifères sont très limitées. A ce moment, en cas de stock insuffisant, il faut apporter un complément. cela varie aussi en fonction des races. Une buckfast n'est pas une noire.
Celui qui veut du miel doit avoir le courage d'affronter les abeilles.

Retour vers Conduite

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité