cherche quelques colonies

Avatar de l’utilisateur
Messages: 48
Inscrit le: Dim 16 09, 2012 - 9:36 am
Localisation: Crupet - Condroz namurois

cherche quelques colonies

Messagepar patrick.colignon » Mar 26 02, 2019 - 7:42 pm

Bonjour,

Suite à la perte de quasiment toutes les colonies cette année, je cherche à repeupler le rucher.

Je suis intéressé par quelques colonies en Dadant ou langsroth. Peu importe la vitalité ou la race pour autant qu'elles soient viables.

Je recherche dans un rayon de 20 km de chez moi, soit en gros les communes de Assesse, Gesves, Ciney, Hamois, Yvoir, Profondeville ou Namur.

Merci de me faire part de vos propositions par MP

Animateur - Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1104
Inscrit le: Mar 22 05, 2012 - 12:19 pm
Localisation: Liège

Re: cherche quelques colonies

Messagepar Gargamiel » Mer 27 02, 2019 - 10:37 am

Salut Patrick,

C'est triste :? et malheureusement prévisible au vu des objectifs que tu t'étais fixés.

Je suppose que tu vas revoir ton approche et traiter tes colonies. Sélectionner sur base de la résistance naturelle n'est pas impossible mais pour cela il faut un rucher isolé.

J'ai assisté samedi matin à LLN lors du week-end sur l'apiculture naturelle à la conférence de Delphine PANZIERA – Populations d’abeilles naturellement résistantes à varroa : les méthodes de sélection utilisées. Ils ont fait des essais en Hollande avec des abeilles "locales" (hybridées). 1 rucher témoin était traité 2x par an à l'oxalique et 2 ruchers, isolés, n'ont pas reçu de traitement : l'un sur l'Ile de Tiengemeten et l'autre dans la réserve naturelle "Amsterdamse Waterleidingduinen".

Résultat : sur les ruchers non traités, il y a eu des pertes parfois très importantes (c'est très variable) mais après 4 ans de sélection naturelle les premiers résultats sont arrivés, avec des mécanismes de résistance différents entre les 2 ruchers ! L'un a développé un comportement hygiénique, l'autre est parvenu à agir sur la fertilité (reproduction ou non) et la fécondité (nombre de descendants) des varroas. Par contre, le mécanisme d'épouillage n'a pas eu influence sur la résistance.

Tout cela pour te dire qu'adopter cette approche sur un territoire aussi dense en ruchers que le nôtre est un non-sens surtout que la sélection naturelle ne peut se faire qu'en multipliant les colonies qui ont survécu sans traitement et ce, dans une zone retirée.
Membre de la Fédération Royale Provinciale Liégeoise d'Apiculture
http://www.frpla.be

Retour vers Petites annonces

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité